Le Journal de bord 1 « Les Robinsonnades du Roi Midas »

logoFG

Les Robinsonnades (2) (Small)

Le Journal de bord

« Les Robinsonnades du Roi Midas »

La Famille Goldini

Sortie 2018 – Mise en scène Garniouze – Premier semestre

Les robinsonnades du Roi Midas (4) (Small)

Rappel du projet, note d’intention

Ce spectacle se nourrit d’une approche globale, ontologique, politique, de la problématique écologique. Son point de départ est un questionnement de la Technique: non pas ce que nous en faisons mais bien ce qu’elle fait de nous.

A-t-on ce dont on a besoin ou a-t-on besoin de ce qu’on a ?

(Anders)

Sommes nous condamnés à « suréquiper nos infirmités » ?

La seule promesse de la technique peut-elle être de « se débarrasser de l’effort de vivre » ?

(Semprun)

L’augmentation du pouvoir Technique n’est-il pas synonyme de baisse de puissance humaine ?

(Illich/Spinoza)

Cette création ne se propose pas tant d’interroger la catastrophe écologique en cours que les fractures anthropologiques que la technique génère. Entropie anthropique.

Cinq artistes évoluent donc sur un dépotoir, une déchetterie, créant leurs supports artistiques, mobilisant chant, acrobatie, danse, poésie,… disciplines élémentaires et universelles,

contre-pieds à la création de valeur, affirmations de la valeur de la création.

Homo-faber et homo-ludens contre l’homo-oeconomicus.

Les robinsonnades du Roi Midas (5) (Small)

Scénographie

Après six mois de création, la scénographie est achevée. Dépotoir de 10mX10m pour 5m50 de

hauteur. Déploiement sur camion 22m3 , barrières Vauban, cages métalliques et remorque. Tas

d’ordure imposant, innombrables possibilités d’entrées et sorties depuis l’intérieur du « tas ».

Jauge prévue: 1000 personnes.

Sceno-Goldo

Instruments de musique

Métalophone sur table à repasser, orgue en PVC sur lit pliant, cordes basses sur fût, …

six instruments déjà réalisés aux sonorités inédites. Premières compositions… slam ? hip-hop

underground ? Pari tenu, ça groove…

Les robinsonnades du Roi Midas (3) (Small)

Équipe artistique

Une chanteuse lyrique délurée, engageante et engagée, un musicien compositeur

multi-instrumentiste aventureux et novateur, un comédien soudeur-cascadeur raffiné,

deux acrobates de la corde sensible, un metteur en scène à l’œil aussi bleu qu’aiguisé.

Les robinsonnades du Roi Midas (6) (Small)

Soutiens

Co-production et pré-achat: Le Cratère, scène nationale d’Alés; co-production et accueil en

résidence: Le Fourneau, CNAR de Brest, La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de

l’itinérance Toulouse; Mix’art Myrys et Un Dimanche à la Campagne à Mauvaisin.

La compagnie est toujours en recherche de soutiens, co-productions, accueils en

résidence et pré-achats pour 2018.

Les robinsonnades du Roi Midas (1) (Small)

Prochains rendez-vous publics

1er avril : sortie de résidence dans le cadre du Festival Génération Grainerie : « Conférence spectaculaire »

2 au 19 mai : Résidence à la Grainerie à Balma

5 au 16 juin : Résidence au Fourneau de Brest et sortie de résidence publique. Expérimentation publique le 14 juin à 19h12 au Fourneau à Brest

3 au 8 juillet : Interventions artistiques dans le cadre de Cratère Surface, festival d’art de la rue organisé par la le Cratère à Alès.

7 et 8 juillet : Sortie de création « Les Robinsonnades » à Alès

23 au 28 octobre : Résidence musicale à Mauvaisin avec Un Dimanche à la Campagne

30 octobre au 11 novembre : Résidence à Mix’art Myrys à Toulouse

11 novembre : Sortie de création à Toulouse

Les robinsonnades du Roi Midas (2) (Small)

Synopsis et extrait

Un homme meurt et se retrouve au paradis accompagné de tous ses objets, une vie entière de consommation. Conformément à la vie moderne, le paradis est un tas d’ordure. Les dieux

regrettent le « jardin des délices » et s’interrogent.

Les divinités, Matos (M), Technos (T) et Abondancène (A) ne croient plus en l’homme.

Est-ce-que « l’homme est mort » ?…

 

Extrait de dialogues

« M : Regardez-le, il a l’air perdu…

T : Il ne sait pas qu’il est mort

A : On fait la fête de bienvenue !

T : Non , pas encore, observons le un peu, c’est un beau spécimen

M : Il n’a pourtant rien de particulier

T : C’est là tout son bagage, tout son intérêt (son néant l’accompagne). C’est une idée aurait dit

Platon, un idéal-type de Weber

A : Un type idéal ! Chic !

M : Il m’a l’air tout à fait moyen, âge moyen, taille moyenne, moyennement beau, …

Savez vous que moyen et médiocre ont la même étymologie?

T : Tss tsss, pas de jugement de valeur s’il vous plaît ! (Mais il est vrai que parler de l’homme

moderne en terme de moyen n’est pas dénué de pertinence !)

M : Ce n’est pas moi qui incite au jugement de valeur, mais plutôt vous qui semblez prêt à

juger un individu et à travers lui tous les autres

T : Sachez que ma démarche n’est pas celle du jugement mais celle de l’analyse, de la

réflexion et de la compréhension. Nous sommes des Dieux, tentons de comprendre et non de

juger, seuls les hommes jugent et comprennent finalement fort peu !

Non , je le répète, il s’agit ici pour moi de comprendre, et non pas un individu d’ailleurs, mais à

travers lui un instant de l’humanité, ce qu’ils appellent une époque.

A : Est ce que je peux jouer avec lui maintenant? (…) »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE